CHAPITRE 5: ES-TU SÉRIEUX LÀ?

Salut la team! 

Etes vous en forme pour cette semaine? Moi je le suis et je vous lance un chapitre aujourd'hui 🤗🌼🌷

Le deuxieme s'en viendra Jeudi. Restez connecté👍🏼

******

M. Moy, notre repésentant nous avait réunit tôt ce matin à cause de la formation qui était programmée et qui devait être donnée par Yul. vous savez comment j'aime donner des surnoms aux gens, n'est ce pas? Et ben lui je l'avais rebaptisé "Mr Moy".

Mr Moy : " Nous aurons une brève réunion avec M. Yul Peter Ekeh, je ne vous l'ai pas dit avant, mais il est ici pour un formation programmée qui n'a été approuvée que vendredi après-midi dernier." Il explica.

Je sais maintenant pourquoi je n'étais pas au courant. Je quitta Dakar pour Lagos vendredi matin dernier et je n'avais même pas vérifié mon courriel quand je suis arrivé à Lagos. Le plus embêtant, c'est que Yul ne m'avait rien dit. Je sais que vous allez me dire qu'il voulait me parler mais j'ai rejeté ces avances oui. Il aurait toujours pû trouver une occasion de me le faire savoir.
Ma collègue Aminata par contre était heureuse de voir Yul. Non, le mot heureuse est trop faible pour qualifer son excitation quant à la présence de Yul à Dakar. Elle est aux anges. Elle n'arrète pas de me parlé de lui et me demande à chaque fois de lui faire le "topo" genre arranger un "rancart"..  un rendez-vous avec lui.

Yul :"Bonjour tout le monde, la raison de ma visite, comme M. Moyosore vient de le dire, est pour l'atelier de formation mais aussi, je profiterai de l'occasion pour rencontrer nos fournisseurs, les agences gouvernementales et nos sous traitants.

Aminata :"Bonjour, Monsieur Yul! Nous sommes tous treees ravis à chaque fois que vous ètes à Dakar." Elle traînait les lettres et tournait ses cheveux en prononçant ces mots. Signe de séduction.

Yul :"Mais pour l'instant, j'aimerais que nous évoquions quelques problèmes concernant votre station à savoir; les défis que nous rencontrons avec nis fournisseurs ici à l'aéroport, les services d'assistance au sol et tout autre problème quelconque.

La réunion commenca à 09h15 et n'avait pas pris fin avant 13h30.

J'étais plus que fatigué. Dieu merci pour le café ; je pris plus de tasses que d'habitude.

Pendant la pause, je décida d'aller déjeuner hors du bureau, car il n'y avait pas de vol. Je voulais juste m'éloigner du restaurant de l'aéroport.

Yul :" Hey Tomiwa ! Ça te dis d'aller déjeuner?! Ok on y va! , je veux que tu m'emmenes au fameux resto Nigerian" Ses propos ressemblaient plus à un ordre qu'à une requête.

Je savais qu'il me proposait cela devant mon CM, pour que je ne dise pas non. Il voulais un rendez vous pour s'expliquer. Et ben il l'aura. Et en plus, ça n'allait pas être long, que juste le temps de la pause déjeuner. mais je savais que la raison principale était qu'il voulait être avec moi.

Je voulais lui proposer d'y aller avec Aminata quand elle s'approcha de nous. Mais la façon dont il me regarda semblait dire, "n'ose même pas essayer de me suggérer cette fille"


J'accepta son offre, et nous nous en allâmes au restaurant d'Emeka à Médina. Tenez vous bien! Il avait une voiture et un chauffeur à sa disposition. S'il y a une chose qui me désole sur cette compagnie, C'est ce genre de chose. La gestion des ressources me rendait furax.

Chaque fois que quelqu'un venait en mission à Dakar, il louait toujours une voiture + un chauffeur.

Pour quelle raison? juste dépenser de l'argent quand nous savons que nous avons un bus et un chauffeur de disponibles. Je trouvais cela absurde!

Au restaurant d'Emeka.
Serveuse : " Bonjour Monsieur ! Bonne journée madame ! "

Nous : " bonjour!"

Serveuse : " Puis je prendre vos commandes "

Yul: "qu'est-ce que vous avez au menu ?"

Serveuse:" nous avons du riz jollof, de la soupe d'okra et de la soupe d'okazi avec des pattes de boeuf, du poulet, du poisson et de la farine.

Yul : hum… Je vais prendre de la soupe Okazi avec des pattes de boeuf et du Coca.
Tomiwa: s'il te plait donne moi du riz jollof et du poisson et du Fanta.

La serveuse nous ramena nos plats 15 minutes plus tard.

Moi : pourquoi ne m'as-tu pas dit qu'on aurait un rendez-vous ici à Dakar vendredi dernier quand on s'est vu ?

Yul : aha. Tu es drole ma chérie.

Regardez moi cet homme, je lui parle de quelque chose de sérieux, et il se moque de moi…

Tomiwa:" es-tu sérieux lá?"

Yul : Désolé, je voulais juste te détendre. Il y a trop de tension électrique entre toi et moi. Détens-toi, ma chère! Premièrement, je ne savais même pas que je serais présent à la fête de fin d'année à Lagos."

Tomiwa : "hum…"
Yul : "Je te dis la vérité. Je suis aérieux là. Ce jour-là, je venais d'arriver de Monrovia. J'y suis allé pour la même formation pour laquelle je suis venu ici, et je ne savais même pas que vous n'étiez pas au courant… J'avais un autre vol ce même jour pour Paris que j'ai dû annuler..."

Tomiwa : "peu importe !

Yul : "oublie le travail pour le moment… regarde, Tomi…"

Tomiwa : "WA !"

Yul : "ok TO.MI.WA… tu vois bébé, pourquoi te comportes-tu comme ça ? Pourquoi ne veux-tu pas me pardonner ?"

Moi : "n'ose même pas aller sur ce battement de *bébé avec moi*, après ce que tu m'as fait ! Tu savais à quel point je voulais ce poste. Ce n'est pas la première fois que vous venez ici à Dakar. J'ai travaillé comme une folle, pas de vacances, pas d'absences, pas d'autorisations de déplacement, de congés, missions / rarement en tout cas pourke boulot bien evidement, et tout ça…. Vous connaissez tous le travail que je fais ici. Alors pourquoi?" Alors là j'étais à bout.
Yul : "laisse moi te dire quelque chose…" il pris ma main dans les siennes. Oh les Naija aussi pouvaient être romantiques? Hmm je ne pensais pas...lol

Tomiwa :" J'en ai assez de toutes tes explications absurdes, tu comprends ! Pour vous, rien n'a été bien fait. Tous les rapports, manifestes de vol, etc.… devaient encore être re-examinés après chaque vol.

Yul : "vois-tu Tomiwa, je veux que tu sois parfaite dans ton travail. Le conseil d'administration considère Dakar comme une station très sensible. Il n'est pas facile de traiter avec le gouvernement et les agences aéronautiques ici. Les règles et procédures sont très compliquées dans les pays françophones. Nous avons besoin de quelqu'un comme toi, mais tu dois t'améliorer davantage dans ton travail. C'est pourquoi je devais juste mettre dans mes commentaires que t'es trop jeune pour le poste.
Il avait beau parlé, encore et encore cette fois. Mon esprit avait déjà transcendé. Je n'étais plus concentré sur ce qu'il essayait de m'expliquer. Je regardais ses levres. Et oui ... Quoi ? Ne me faites pas le bruit. Le gars est beau.

Je sais que vous allez me crier dessus. Mais quoi, Yul est un homme beau, plus grand que moi, sexy avec de beaux yeux. J'adore son teint de peau. Quand je le vois, mon cœur danse toujours AZONTO.

Mais je cache mes sentiments parce que je ne veux pas que les gens disent que je sors avec lui pour avoir le poste. Je ne suis pas ce genre de fille… obtenir une promotion couchée au travail n'était pas fait pour moi. C'est pas mon genre.

Je suis de celles qui se battent en fournissant des effort dans mes tâches pour obtenir ce dont j'ai droit et que j'aspire être bénéfique pour ma carriere.

Nous avons quitté le restaurant vers 15h15.

La formation s'est poursuivi le même jour jusqu'à 18 heures. Je suis rentré plus que fatigué. J'étais épuisé.

En rentrant, Je saluai Terry et Domi et allai directement dans mon lit.

Le lendemain, nous avions un vol, ce qui signifiait qu'aucune formation pour le personnel du bureau de l'aéroport n'était programmée mais uniquement le personnel de l'agence en ville au plateau. Nous avons trois vols par semaine, les mardis, jeudis et dimanches. Les autres jours de formation étaient donc le mercredi et le vendredi.

Ce vendredi, tout s'est bien passé jusqu'à la fin de la formation.

M. Moy :" Merci beaucoup, M. Ekeh pour vos efforts et cette formation. Nous l'apprécions et je tiens à vous assurer que nous ferons de notre mieux pour améliorer nos services.

Je suis ravi des commentaires du conseil d'administration concernant nos performances et notre évaluation. Nous avons fait un excellent travail et je tiens également à remercier toutes les personnes présentes ici.

Tous les efforts sont à vous, et nous pouvons voir l'augmentation de nos revenus et du nombre de passagers." Monsieur le CM fut un petit discours pour remercier Yul pour ses efforts.

Je l'avoue qu'il était très professionnel et compétent.

Après tout ça, comme d'habitude, quand Yul est là à Dakar, pour l'équipe de l'aéroport, nous allons toujours soit en boite de nuit, soit au resto. Cette fois-ci, nous avons décidé d'aller au night club.

Hum... si j'avais su ce qui devrai se passer, je ne serais pas allé avec eux...


***********


Et C'est tout pour aujourd'hui!


Veuillez aimer, commenter et partager-

Suivez-moi sur

Facebook @storyoftomiwa

Instagram @thestoryoftomiwa"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s