CHAPITRE 6: IMPRÉVU

Salut la team! Le weekend était très ensoleillé ☀️

Cool …. J’espère que vous vous ètes bien reposé. Un nouveau chapitre de votre chronique préférée est fin prêt 🥰.

Et hop c’est publié!!!!

Je veux des like 👍🏼 et des commentaires 👏👏👏

L’histoire devient intéressante entre Yul et Tomiwa 🥰. Mais qu’est ce qu’il cache?

Allez-y lire !

⚜⚜⚜⚜

Après la formation, comme d’habitude, quand Yul est là, nous avons au programme une sortie. Soit d’aller en boîte de nuit pour l’équipe de l’aéroport ou d’aller au resto.

Aminata a immédiatement suggéré que nous allions à la boîte de nuit GOLDEN au «point E». Tout le monde était d’accord. Nous avons décidé de nous rencontrer directement au club, et Yul était censé venir directement de son hôtel avec son chauffeur.

Vers minuit, j’attendais l’appel de Yul parce que quand nous avons quitté le bureau, il m’avait envoyé un SMS disant  » bébé prépare-toi, à minuit je viens te chercher si ça ne te dérange pas « .

Vers minuit 30, il m’a finalement appelé en me disant qu’il ne pouvait plus venir car il devait être quelque part urgement et nous nous retrouverons à la discothèque TOP 10 au lieu de Golden.

Sérieusement, j’étais larguée… choqué quoi. Je n’en croyais pas mes yeux. Où est-ce que Yul pouvait se rendre ici à Dakar pour avoir un rendez-vous soudain? Connaît-il des gens ici ? Non…. seulement le personnel de notre compagnie… donc ça sonnait bizarre pour moi. Et pourquoi ce brusque changement de lieu ? C’était Golden et maintenant c’est TOP 10 la boite de nuit où on devait aller ? trop de questions juste à cause d’un seul homme…

Eh bien, ce n’était pas mon problème. Je suis arrivée en boite vers 2h30 du matin. Je savais qu’il me fallait du temps pour me préparer. Quand je suis arrivée, il y avait beaucoup de monde à tout les coins.

Certains me jetaient des regards mortels et d’autre des sourires. La boite était déjà plein à craquer. Mais ce n’est pas comme si j’avais remarqué ou reconnu quelqu’un.

Je suis rentrée et j’ai commencé à regarder autour de moi. Je n’ai pas eu à chercher longtemps car je les ai juste vus coller l’un à l’autre en dansant : Yul et Aminata.

Je savais qu’un jour il tomberait dans son piège. Hmm les Hommes … !!!!! Tous les mêmes… On ne peut jamais leur faire confiance.

Il me vit, et immédiatement, il se détacha d’elle comme s’il se reprochait d’avoir fait quelque chose de mal. Quel rigolo!

Yul embarrassée : » Hé babe, quoi de neuf ! Qu’est-ce qui t’a pris autant de temps?

Tomiwa agacé : « Rien. S’il te plaît, où est notre table? »

Yul : « Bien sûr ! » Il nous conduisit nous à la table. C’était la dernière table sur la droite en rentrant dans la boite. les gens ne pouvaient pas nous voir.

Je pris place ey me servi un verre Smirnoff grenade.

Tous mes collegues étaient présent comme d’habitudes. Ça rigolait ici et lá. Les bouteilles se vidaient en éclair. Yul avait dépensé ce jour plus d’un million de Fcfa.

Après un certain temps, nous sommes tous allés danser. Vers 4h30 du matin, le Dj n’était qui n’était pas si bon que ça à mon gout avait mis mon son préféré qui m’a fait perdre le contrôle, lol.

J’ai commencé mon show. Avec les quelques bouteilles de Smirnoff que j’avais bues, j’étais déjà pleine, ivre et j’ai commencé à faire ma danse sensuelle et sexy. Ce n’était pas du strip-tease. Il y avait une scène dans un coin de la piste que j’avais capté. Je décida alors de faire mon show sur la scène.

Les hommes se léchaient les lèvres et les filles me lançaient des regards noirs ; sérieusement, j’étais d’humeur à danser. Je m’en foutais du reste. Mais il y avait quelqu’un que j’avais remarqué en particulier.

C’était YUL.

Il était sexy. Son allure, son regard, ses sourcils taillés et même sa boucle d’oreille en diamant me donnaient des frissons au ventre. Il me regardait trop intensément.

Quand je descendis de scène, Yul est vint et m’attraper par bras. « Je veux une danse, douce dame » Il se pencha plus près, il était à quelques centimètres ey chuchota dans mes oreilles avec une voix sexy.

Il m’attira près de lui. Son parfum me rentrait dans la tête comme une drogue, et nous avons commencé à danser. C’était juste sensuelle. La danse était si intense, que je pouvais sentir son membre dur toucher mes fesses. Je souri.

Il m’a demandé de le suivre. On quitta la boite sans dire au revoir aux autres. Je priais au fond de moi pour être forte et ne pas tomber dans sa tentation. Mon corps voulait être dans sa chambre d’hôtel en ce moment, mais mon esprit disait non.

Quel dilemme !

Vous savez qu’il est toujours difficile de faire un choix intelligent et avec objectivité dans ce genre de situation.

Quand nous sommes arrivés devant sa voiture, Aminata était là, présente à squater.

Aminata furieuse : « Yul ! Heinnn c’est comme ça c’est ça? Comment pouvez-vous simplement vouloir partir comme ça sans nous faire signe !?

Aminata voulait devenir folle… pfff je m’en foutais. C’était son problème. Elle était furieuse.

Sincèrement, cette fille me faisait chier. Elle commençait à me taper sur les oreilles. Nous n’avons pas de problème particulier entre nous mais je commençais à remarquer qu’elle agissait toujours étrangement chaque fois que Yul était là comme si elle voulait me prouver qu’elle n’avait plus besoin de mon aide pour avoir un rendez-vous avec lui. Mais à vrai dire, je m’en foutais.

Yul: « Désolé ma chérie! Vous étiez tous tellement concentrés sur la piste que nous n’avons pas pris la peine de vous le faire savoir. Ne t’ inquiétez pas, avant de partir ce soir, je t’appellerai. » Et il l’embrassa sur la joue.

Oh le salaud ! Elle était toute contente de la bise du gars comme une petite fille qui viennait de recevoir un bonbon.

Fille facile va !

Yul ouvrit sa voiture et vint ouvris la portière passger pour que je m’installe. J’entrai et, envoya un « à demain » d’une voix à peine audible et sèche à Aminata.

Elle ne me répondit même pas. En tout cas c’était le cadet de mes soucis.

Une fois en route pour je ne savait où, Yul mit la radio et le son KPOM LOVE GI était la première chanson qui commença à jouer. Je me demandais où était son chauffeur.

Tomiwa : « Où est ton chauffeur, Yul ? »je demanda inteigué

Yul : « Je l’ai libéré parce que je savais que j’aurais une autre personne qui me montrerait le chemin. »

Moi : « Hum. »

Yul : « Tu ne demandes pas qui est cette personne ?

Moi : « Pas besoin. Je pense que j’ai ma petite idée de la personne ».

Certainement, oh ouais, je savais qui était la personne, et c’était moi. Yul conduisait comme s’il connaissait la ville. J’étais surprise par une telle confiance. Habituellement, chaque fois qu’il vient ici, il ne reste pas plus de trois jours. Cette fois-ci, sa mission était plus longue que d’habitude à cause de la formation qu’il nous avait donné.

Je ne savais pas ce qu’il faisait ou les endroits qu’il fréquentait à chaque fois qu’il est à Dakar sauf pendant l’heure du déjeuner et sauf le dernier jour où il nous emmène en boite d’ou ma surprise.

Je remarqua que nous dépassions le chemin de ma maison, et nous nous dirigions petit à petit vers son hôtel au Plateau. Je savais qu’il était à l’hôtel Lagon parce que je l’avait entendu dire en parlant au téléphone un jour au restaurant.

Moi : « Yul, où m’emmènes-tu ? »

Yul : « Tu viens avec moi à l’ hôtel. Rappelle toi tu m’avais promis un rendez vous… juste pour parler et que je t’explique… Tu as promis à Lagos de m’accorder un seul rendez-vous pour parler.

Moi : « Et qui t’a dit que je voulais te suivre là-bas ? Ne sais-tu pas que j’ai un vol à préparer? J’ai déjà rater l’église à cause de cette sortie. J’ai besoin de repos pour être en forme pendant l’opération du vol.

Yul : « Ne t’inquiète pas, on va parler seulement » Après avoir dit ça Il n’ajouta plus un autre mot.

Malgrés mon état d’ivresse, je savais ce que je faisais. Mon cœur s’est mis à battre vite. Pas parce que j’avais peur de lui ou de quoi que ce soit, même s’il était un collègue pour moi.

Mais mon coeur commença à battre la chamade parce que moi et lui dans une chambre !!!

Hummmmmmmmmmm…

Je rompu avec mon denier gars il y a six mois. Depuis, je n’ai plus eu de relations sexuelles. La raison de mon long célibat aussi est que j’ai beaucoup voyagé. Je n’ai pas le temps de sortir m’amuaer du coup j’ai pas le temps pour ça. Donc lalala ça va chauffer. Lol

Nous sommes arrivés à l’hôtel environ 15 minutes plus tard. Quand nous rentra dams sa chambre, il alluma la clim et la télé et ensuite alla prendre une douche.

Je m’assoupi sur l’un des fauteuil. Dès qu’il ferma la porte de la salle de bain, j’alla m’allonger sur le lit.

Deux secondes plus tard, je m’endormis profondément.

⚜⚜⚜⚜

🤣🤣🤣🤣 nonnnn mais Tomiwa c’est une fausse fille quoi. Elle s’est endormi sans même donner la chance à Yul de s’expliquer.

Allé à vos plumes

« Liker, commenter et partager-

Suivez-moi sur

Facebook @storyoftomiwa

Instagram @thestoryoftomiwa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s